Le compostage est un procédé biologique qui permet la dégradation naturelle des matières organiques (déchets de jardin et de cuisine).  Par l'interaction des micro-organismes, de l'humidité et de la circulation de l'air, ces matières organiques sont transformées en humus, ou compost, amendement organique qui favorise la fertilité du sol.

Le compostage individuel répond à plusieurs enjeux, tant en termes d'écologie que d'économie, en parfaite cohérence avec notre contexte actuel. En effet, cette pratique permet à la fois :

  • d'agir en éco-citoyen en limitant le volume des déchets à traiter et donc de réduire de 30 %, soit environ 100 kg ar an et par habitant, les déchets qui encombrent notre décharge; de ce fait, il permet de limiter l'augmentation des coûts d'élimination des déchets;
  • de fabriquer de manière totalement naturelle un excellent amendement riche en oligo-éléments, augmentant la fertillité de votre terre et favorisant son pouvoir de rétention en eau; vous réduisez ainsi votre consommation en fertilisants chimiques;
  • de lutter contre les mauvaises odeurs et les salissures de votre poubelle.

Comment utiliser le compost ?

Le compost jeune (de 6 à 8 mois) peut être utilisé en paillis, c'est-à-dire étendu en surface autour des arbres, entre les cultures. Cet étendage limitera les mauvaises herbes, retiendra l'humidité et nourrira les plantes. Vous l'intégrerez au sol 2 à 3 mois plus tard.

Le compost mûr (de 10 à 12 mois) ou terreau meuble, brun foncé ou noir, il peut s'utiliser pour améliorer votre potager, jardin d'ornement, plantes vivaces, haies et rempotage (en mélange de 30 % à 50 %).

Un conseil : tamisez ou criblez le compost pour obtenir un produit d'excellente présentation.

compost

Informations supplémentaires